Infos pratiques pour prendre le train Moscou-Saint-Pétersbourg

Les trains Moscou-Saint-Pétersbourg vous permettent de joindre les deux villes en temps raisonnable, tout en profitant du paysage unique du pays.  Si vous allez en Russie votre voyage sera incomplet si vous ne visitez pas les deux grandes villes du pays : Moscou et Saint-Pétersbourg. L’idéal est d’aller d’une ville à l’autre par voie ferroviaire et donc de prendre le train Moscou-Saint-Pétersbourg.

Avant votre voyage faites votre demande de visa pour la Russie et établissez tous les documents nécessaires avec l’aide de nos experts.

Train Moscou-StPetersbourg

Ce déplacement inter-ville suffit à lui seul pour rendre vos vacances féériques. En effet, le voyage en voiture est trop long et épuisant parce que les deux villes sont séparées l’une de l’autre par 635 km. Et le trajet en avion ne vous permet pas de voir le paysage; or c’est ce qui fait tout l’intérêt du chemin. Déjà la ligne de train Moscou-Saint-Pétersbourg est elle-même riche d’histoire : seconde ligne ferroviaire créée en Russie, elle a été construite par le Tsar Nicolas 1er et son inauguration a eu lieu le 1er novembre 1851.
Dans ce dossier, nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur le Voyage en train Moscou-Saint-Pétersbourg.

Quel Train Moscou-Saint-Pétersbourg faut-il prendre ?

Tout voyageur en Russie a le choix entre plusieurs trains Moscou-Saint-Pétersbourg. La compagnie Nationale RZD qui prend en charge tout le transport par voie ferroviaire en Russie met à disposition des trains de nuit, des rapides, des wagons de luxes, et des wagons simples. Le tout dépend donc essentiellement de vos critères de choix.
Globalement, ils peuvent être regroupés en trois grandes catégories :

  • Le Sapsan qui est le TGV russe, dont les trains Moscou-Saint-Pétersbourg sont mis en ligne depuis 2009
  • La Flèche Rouge qui rallie les deux villes depuis 1931
  • Quelques autres trains plus ou moins ordinaires dont certains sont à marque, comme c’est le cas pour le Grand Express ou le Nevsky Express

Sapsan, le TGV Russe

D’abord un petit mot en cyrillique pour vous qui allez faire le chemin Moscou – Saint-Pétersbourg : Sapsan s’écrit Сапсан. Le Spasan est vite reconnaissable pour vous qui venez de l’Europe de l’Est parce que c’est un train allemand conçu sur le modèle du Velaro.
Parlons du Sapsan en quatre points : confort, nombre de trains, durée du trajet et prix des tickets.

Confort : l’une des spécificités des Sapsan est que bien qu’étant construits sur le modèle Velaro de Siemens, ils sont spécialement adaptés pour la Russie, avec une capacité de circuler même si la température atteint – 50 °C.

L’espace entre les sièges est aussi plus large, et les wagons sont pourvus de penderie et de restaurant où l’on peut s’acheter des plats chauds. Chaque Sapsan compte 10 wagons avec 538 places de voyageurs, 2 wagons sont de classe affaires et 7 de classes économiques.

Il existe un wagon restaurant. Celui-ci excepté, tous les wagons sont non-fumeurs. Plusieurs commodités sont aussi offertes aux passagers, selon le type de wagon choisi (pour les classes affaires par exemple, ils ont droit à un complexe audiovisuel, une prise pour les chargeurs d’ordinateurs et téléphones, un repas chaud, des assortiments sanitaires hygiéniques…).

L’autre facilité que le Sapsan offre c’est qu’il n’a pas de marche à gravir pour y entrer, ni à l’intérieur. Le plancher du train est uniforme dans tout le train. Il existe aussi des places réservées aux personnes ayant une mobilité réduite.

Nombre de trains Sapsan Moscou-Saint-Pétersbourg : Vous avez 10 Sapsan allant dans un sens ou l’autre tous les jours.
Durée du trajet : le Sapsan peut atteindre une vitesse maximale de 250km/h soit 155mph. Cependant, ils doivent emprunter les mêmes lignes que tout autre train Moscou-Saint-Pétersbourg, ce qui réduit leur vitesse dans la pratique. Quoi qu’il en soit, les Sapsan relient les deux villes en moins de 4 heures. Le trajet de 635 km est entrecoupé quelques fois de deux à trois arrêts de 2 minutes.
Le coût des billets peut légèrement varier entre 55 et 62 euros ; vous pouvez cependant vérifier le prix sur le site de la RZD avant d’acheter votre billet.

La « Flèche Rouge »

C’est un train de nuit qui fait le trajet Moscou-Saint-Pétersbourg depuis 1931. Comme son nom l’indique, c’est un train rouge. Il propose lui aussi une classe économique et une classe affaires. Cette dernière offre véritablement un luxe d’hôtel. Contrairement au Sapsan, un seul train Flèche rouge fait le trajet dans un sens par jour. Vous avez ainsi chaque jour, côté Flèche Rouge, un train Moscou–Saint-Pétersbourg et un train Saint-Pétersbourg–Moscou.

Pour ce qui est de la vitesse, elle fait à peu près le double de la durée de voyage d’un Sapsan, ce qui vous conduit à quelque 8 heures de voyage. C’est un train-couchette.
En ce qui concerne le prix du billet, il varie entre 65 et 89 euros selon que vous veuillez vous rendre à Saint-Pétersbourg ou que vous en reveniez.

Autres trains Moscou–Saint-Pétersbourg

En dehors des deux trains Moscou-Saint-Pétersbourg que nous venons de citer, il y a aussi plusieurs autres trains qui assurent la liaison Moscou – Saint-Pétersbourg. On a plus d’une trentaine de trains dans chaque sens.
Il faut citer notamment le Nevsky Express, qui est lui aussi un train Moscou – Saint-Pétersbourg, très rapide, il relie les deux villes en 4 h 5 mn. Son billet coûte moins cher que celui du Sapsan, avec pour conséquence, un confort moindre qu’à bord du Sapsan.

Vous avez également d’autres trains qui rallient en principe d’autres villes ou d’autres pays, mais qui desservent sur leur trajet Moscou et Saint-Pétersbourg. C’est le cas de :

  • Lev Tolstoï qui relie Moscou à Helsinki, mais fait un arrêt à Saint-Pétersbourg ;
  • Express Baltique, qui relie Moscou à Tallin (Estonie), mais effectue un arrêt à Saint-Pétersbourg ;
  • Artika qui part de Moscou pour Mourmansk, avec un arrêt d’une demi-heure à Saint-Pétersbourg.

Pour rallier les deux villes, il existe également de nombreux trains-couchettes Moscou-Saint-Pétersbourg. On ne peut que vous en recommander l’expérience. La nuit, vous dépliez votre matelas et vous dormez, les lumières étant éteintes déjà à 22 heures. Les serviettes et couvertures sont fournies par les chefs wagon. Quand vient le jour, vous pouvez relever le matelas et tirer profit de la banquette.
Il y a plus de 20 trains-couchettes proposant les trajets Moscou–Saint-Pétersbourg et Saint-Pétersbourg–Moscou par jour.

Comment choisir une classe dans le train Moscou–Saint-Pétersbourg ?

Comme on peut s’en douter, plusieurs possibilités sont offertes aux voyageurs.
Les différentes classes dans un Sapsan
Dans un Sapsan, l’on a le choix entre 5 classes : deux classes économiques, deux classes affaires et une classe que l’on peut dire moyenne.

  • Economy Class ou « эконом » : elle correspond à la deuxième classe d’un TGV en Europe de l’Ouest.
  • Economy+ Class ou « эконом+» : le plus ici par rapport à la classe précédente, c’est que vous avez droit grâce à cette formule à un repas.
  • Bistro Car ou « вагон бистро » : c’est une classe « wagon-restaurant ». Les voyageurs ayant choisi cette formule restent dans le wagon-restaurant avec un crédit d’accès au repas pour un montant tournant autour de 2000 RUB (environ 25 euros). Vous serez installés dans le wagon-restaurant avec un crédit prépayé de nourriture à consommer, généralement 2000 RUB (environ 25,5 euros).
  • Business Class ou « бизнескласс » : c’est le wagon de la première classe des TGV, vous donnant droit à un repas.
  • First Class ou « первыйкласс » : elle ressemble en tout à la business classe, à ceci près que vous avez droit ici à un repas gastronomique.

Les classes dans les trains classiques

    • La classe « Assis » (Sitting en anglais et en cyrillique сидячий). C’est la classe moins chère et on la retrouve dans les trains de nuit. Si vous choisissez cette classe, vous voyagerez assis (pas de couchette pour vous alors).
    • Wagon couchette ouvert (Open Sleeping ou плацкартный). Avec ce choix, vous voyagez dans un wagon avec couchettes, mais qui n’est pas compartimenté. Avec son ambiance charmante de dortoir, cette classe est bien la classe populaire, qui ne manque pas d’être amusante. Cela fait certes penser à la deuxième classe en France, sauf qu’ici, il n’y a que deux lits superposés et non pas trois comme en France. En journée, le lit qui est superposé est replié et l’on utilise la banquette inférieure pour s’assoir.
    • Wagon à couchette compartimenté (Sleeping compt.ou купе). Dans cette classe, les wagons à couchette sont fermés et chaque compartiment compte 4 lits couchettes. Cette classe équivaut à la 1ère classe en France.
    • La première classe (sleeping compt ou CB). C’est un wagon couchette compartimenté fermé qui ne contient que deux lits couchette.
    • La classe de luxe sleeping : le voyageur de cette classe reste dans un wagon compartimenté fermé, chaque compartiment porte seulement deux lits et dispose de salle de bains privée.

Les spécificités des trains russes

Si c’est la première fois que vous devrez prendre votre train en Russie, voici quelques détails auxquels vous devriez vous apprêter :
Le confort : le confort est la règle. Nous avons déjà parlé du grand confort qui est offert dans le Sapsan. Dans les trains-couchettes, on se met encore plus à l’aise. La distance étant longue, les gens n’hésitent pas à mettre leurs chaussons et leurs vêtements de maison, notamment dans les wagons-couchettes ouverts. Évidemment, vous ne ferez pas cela dans un Sapsan.
Un grand nombre d’agents de train : si vous en voyez beaucoup, ne soyez pas étonnés. C’est la pratique ici. Dans chaque wagon, vous avez au moins un agent de la compagnie ferroviaire. C’est le chef de wagon. Il a pour rôle d’assurer le maintien de l’ordre et garantir la sécurité des voyageurs. Et c’est aussi celui qui est chargé par exemple de faire sortir ces voyageurs ivres que l’on rencontre parfois dans les wagons couchettes ouverts et qui empêchent tout le monde de dormir.
– Le contrôle des billets : il se fait à l’entrée du wagon. Vous pouvez imprimer votre billet, mais le chef de wagon ne devrait pas en avoir besoin. Il vous demande juste votre passeport et avec celui-ci, il peut faire toutes les vérifications dont il a besoin sur son téléphone.
La ponctualité de votre train Moscou Saint-Pétersbourg : si votre train est prévu pour arriver à 13 h, demandez un taxi pour 13 h 5 mn. Votre taxi n’aura pas à vous attendre, parce que les trains en Russie arrivent rarement en retard. Même en temps de neige, le train est toujours ponctuel en Russie. Ils sont en effet conçus pour rouler même quand la température descend jusqu’à – 40 °. C’est bien pour cela qu’un liquide antigel est répandu sur les boggies des trains quand ils sont à la gare.

Quelles gares pour prendre un train Moscou–Saint-Pétersbourg ?

– Si vous êtes en partance pour Saint-Pétersbourg, vous devez vous rendre à la gare Leningrad de Moscou. C’est la gare aux trois noms : elle s’appelle aussi gare Leningradsky ou encore Oktiabrskaya (par référence à la révolution d’octobre 1917 de Saint-Pétersbourg). Pour vous y rendre, il est très facile. Vous pouvez prendre le métro, le tram, les bus ou un trolleybus.
– Si en revanche, vous êtes déjà à Saint-Pétersbourg et que vous deviez descendre à Moscou, allez à la gare Moscou encore nommée gare Moskovsky. On l’appelle également Saint-Pétersbourg GL (GL étant mis pour le mot russe Glavny qui signifie « principale ». C’est d’ailleurs à cette gare que vous avez dû descendre en arrivant, si vous êtes venu par train.

Où acheter son billet de train Moscou-Saint-Pétersbourg ?

Vous pouvez commander votre billet directement sur le site de la RZD, la compagnie nationale des chemins de fer. Vous pouvez commander votre billet bien longtemps à l’avance, jusqu’à 90 jours à l’avance pour Sapsan. Si vous achetez votre billet sur le site de la RZD ou sur son application, vous ferez le paiement par carte bancaire, en Rouble russe.
Si, après l’avoir acheté, vous souhaitez annuler votre billet, vous avez la possibilité de le faire jusqu’à l’heure du départ.

Vous pourrez être remboursé (pas entièrement bien entendu) sur la carte bancaire ayant été utilisée pour le paiement.

La modification de billet se fait encore plus simplement : annulation de l’ancien billet et remplacement par un nouveau.

En un mot, l’on ne peut que vous recommander le voyage par train Moscou Saint-Pétersbourg. Vous avez une large possibilité de choix entre les trains et les nombreux paysages à parcourir font que le trajet est jusque magnifique.